Le Rayon vert / un film de Eric Rohmer

Vidéo

Rohmer, Eric. Monteur. Scénariste

Edité par Les Films du Losange ; Potemkine - 1986

Le 1er Juillet, Delphine ne sait pas encore où elle ira en vacances. Elle ne veut pas partir seule, et les collègues de bureau s'en vont toutes avec leurs petits amis. Elle n'a pas de petit ami et se sait trop exigeante pour espérer en trouver un rapidement. Le mois qui s'annonce va lui réserver bien des surprises...

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le Trio en mi bémol : comédie brève en sept tableaux / Eric Rohmer | Rohmer, Eric. Auteur

Le Trio en mi bémol : comédie brève en sept t...

Livre | Rohmer, Eric. Auteur | 1988

L' Ami de mon amie / un film de Eric Rohmer | Rohmer, Eric. Monteur

L' Ami de mon amie / un film de Eric Rohmer

Vidéo | Rohmer, Eric. Monteur | 1987

Le Goût de la beauté / Eric Rohmer | Rohmer, Eric. Auteur

Le Goût de la beauté / Eric Rohmer

Livre | Rohmer, Eric. Auteur | 2004

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • Le rayon vert est un miracle 5/5

    C'est l'été, Delphine s'ennuie. Delphine est une femme moderne, elle se demande ce qu'elle peut faire, elle ne sait pas quoi faire, elle se plaint, elle geint. Ses larmes répétées, elle pourrait toute entière s'y noyer. Delphine doit beaucoup à son interprète, Marie Rivière, Ariane filiforme invitée à tirer le fil de l'improvisation dans le dédale de ce que réellement elle est. Delphine doit autant à celui qui filme son errance, en tenant à la fois de Thésée (le héros est celui de l'orientation malgré la bêtise qui déboussole) et du Minotaure (la bête est un monstre de perversité). "Le Rayon vert" propose une carte du Tendre, Paris et La Plagne, Cherbourg et Biarritz, avant une pointe ultime du côté de Saint-Jean-de-Luz filmée littéralement comme une percée. La carte en question est celle d'une subjectivité dépressive, asphyxiée par l'injonction aux plaisirs estivaux, la psychologie des magazines et les signes hasardeux d'une providence de papier. Avec l'aide facétieuse de Jules Verne, Madame Bovary retrouvera cependant non seulement une actualité, mais aussi des couleurs inédites. Un phénomène optique et météorologique sera l'épiphanie qu'il lui faut comme le Stromboli l'a été pour Ingrid Bergman dans le film de Roberto Rossellini. On se souvient que "Stromboli" a représenté un "chemin de Damas" pour Eric Rohmer qui décide alors de laisser tomber ses espoirs littéraires pour le saut dans l'inconnu du cinéma et la foi exigée pour l'accomplir. Miracle absolue du "Rayon Vert" : la légèreté y célèbre avec les noces du documentaire et de la fiction l'idée essentielle de l'indistinction du contingent et du nécessaire. Miracle du film d'Eric Rohmer, Lion d'or à Venise exceptionnellement diffusé sur Canal+ le jour précédant sa sortie en salles. On peut dire qu'on a vu le rayon vert comme on a vu "Le Rayon Vert". Après tout, Eric Rohmer nous l'avait toujours promis avec le plan qui en atteste, tourné sept mois après la fin du tournage... aux Canaries.

    Saad - Le 03 avril 2021 à 10:40