Ouga Bouga

Jeu ou jouet

Daniel Quodbach. Auteur | David Boniffacy. Auteur

Edité par Cocktail games. France - 2011

On joue de 3 à 8 joueurs. Le but du jeu est de ne pas avoir de cartes pénalités à la fin du jeu. Au début, on distribue trois cartes à chaque joueur. Ces cartes peuvent représenter : - des sons divers : "atrrr", "Po", "Yanka", "Ini",... - des actions : taper sur la table, tirer la langue, frapper des mains,... Un joueur commence et pose une carte sur la table. Il répète le son de sa carte (ou fait l'action), ajoute "ha" et désigne n'importe quel autre joueur. Ce joueur ajoute une carte qui cache la précédente, et doit redire les deux sons, ajouter "ha" et désigner à son tour n'importe quel autre joueur (sauf celui qui l'a désigné juste avant). Petit à petit, la pile augmente et chaque nouveau joueur désigné doit ajouter un son, tout répéter et désigner un autre joueur. Si l'on pense qu'un joueur s'est trompé, on peut le désigner en criant "Ho". On vérifie : - soit il s'est effectivement trompé et il prend toutes les cartes de la pile qu'il met devant lui comme cartes pénalités. - soit il ne s'était pas trompé et c'est le dénonciateur qui prend toutes les cartes pénalité. Si le dénonciateur avait raison, et dispose de cartes pénalité devant lui, il peut en plus en donner une à la victime. Dès qu'un joueur a pris les cartes, on redistribue de nouvelles cartes pour refaire une main de 3 cartes à chaque joueur, celui qui a pris les pénalités joue en premier. La partie s'arrête lorsque la pile de pioche ne comprend plus de cartes. Le ou les gagnants sont les joueurs qui n'ont pas de pénalités, ou le moins de pénalités. Le grand perdant est celui qui en a le plus et se fait applaudir.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs